Newsletter

vendredi 29 mai 2015

Douceur














Non, il n'est pas en ton pouvoir de faire éclore le bouton 

Secoue-le, frappe-le : tu n'auras pas la puissance de l'ouvrir. 
Tes mains l'abîment ; 
tu en déchires les pétales et les jettes dans la poussière. 
Mais aucune couleur n'apparaît, et aucun parfum. 
Ah ! il ne t'appartient pas de la faire fleurir. 
Celui qui fait éclore la fleur travaille si simplement. 
Il y jette un regard, et la sève de vie coule dans ses veines. 
A son haleine, la fleur déploie ses ailes et se balance au gré du vent. 
Comme un désir du coeur, sa couleur éclate, et son parfum trahit un doux secret. 
Celui qui fait éclore la fleur travaille si simplement...


TAGORE