Newsletter

dimanche 25 juin 2017

Le papillon























Le papillon


Quelle velléité t’accorde papillon
Cet instant sans durée ?

Chacune de tes poses est un rêve qui n’ose
Etre ange messager et nous

Les visités échangerions nos pieds
Contre une brise d’ailes

Ebriété de l’air Enfin pouvoir voler
Et butiner le ciel


Gilles Baudry


dimanche 18 juin 2017

Tant de beauté.













Tant de beauté
Comment s’y habituer
En faire un ordinaire ?

Ce que je croyais avoir vu
Me donne raison de rêver
A haute voix

Je vais
Titubant dans les mots
Comme l’abeille va aux fleurs


Gilles Baudry