Newsletter

lundi 18 mars 2019

SI...




      


Si un jour tu peines
À retrouver en toi
La perle de grand prix,
Si tu te sens plus pauvre
En ouvrant les yeux
Chaque matin,
Si le poème même
Te semble n’être plus
Qu’un écho très lointain,
Alors pactise avec ce vide,
Épouse en grand secret
Les rives de ce rien,
Fais confiance à ta nuit,
Laisse germer le silence,
Ne cherche plus
Mais laisse-toi trouver.

Jean Lavoué
http://enfancedesarbres.com

mardi 5 février 2019

Ombres chinoises









Le jour s'ouvre comme il meurt, 
d'un même souffle gonflé d'infini 
qui s'ennuage,
quand l'abandonne
l'éclat du premier mystère.

Ph. Mac Leod